Belgique

Avec la deuxième population la plus dense d’Europe, la Belgique est un petit pays situé sur les côtes sud de la Mer du Nord.

Europe Arab Bank

Etude de cas: Europe Arab Bank

Le département des ressources humaines de Europe Arab Bank, basé au siège…

Voir l'étude de cas

Cours en relation

Zoom - Belgique

La Belgique aujourd’hui

Souvent apparentée au carrefour de l’Europe, la Belgique abrite de nombreuses institutions européennes clé et compte une longue histoire d’interactions culturelles avec la plupart des groupes ethniques européens. Avec deux régions culturelles très distinctes, les Flandres (néerlandophone) et la Wallonie (francophone), et une seule capitale multilingue, Bruxelles, les Belges n’ont pas de liens très forts avec la notion de culture nationale mais davantage avec leur langue et leur région d’origine. Alors que de nombreuses différences existent, la plupart des Belges sont de fervents adeptes du monde moderne tout en préservant avec ferveur leurs traditions et leur tolérance envers les étrangers. Comprendre ces éléments contradictoires est fondamental pour réussir à faire des affaires en Belgique.

Culture belge – Concepts et valeurs clés

Formalité – La culture belge est encore très imprégnée de ses traditions historiques et des formalités. Une forte hiérarchie existe, les titres de fonction et les présentations formelles sont encore utilisés. Bien que les Belges accueillent les étrangers avec un certain degré de formalité, ils vous accueilleront rapidement avec une généreuse hospitalité. Veillez à respecter cette formalité, particulièrement dans un environnement de travail.

Famille – De société encore relativement traditionnelle, les Belges accordent une grande importance à la vie de famille. Dans un pays si petit, même si les membres d’une même famille vivent à l’écart les uns des autres, ils continuent à se voir rapidement et fréquemment.

Egalitarisme – Alors que le statut tend à être déterminé par la famille, le niveau d’études, le travail ou l’âge, de nombreux Belges aiment à penser qu’ils sont tous de statut identique. Le genre joue un rôle de statut déterminant, mais il est de moins en moins acceptable de juger quelqu’un de manière différente en raison de son genre. Les différences de classe ne sont plus aussi répandues bien qu’il existe certains points sensibles entre les deux régions qui peuvent se traduire par des tensions ou des sentiments d’inégalité. Ce schéma est le résultat à la fois de facteurs historiques et économiques, surtout depuis que les Flamands se portent mieux économiquement que les Wallons.

Compromis – En tant que société où la vie de famille et l’égalité représentent des valeurs importantes, les  Belges essaient toujours de trouver des compromis plutôt que de discuter ou d’être en désaccord. La prise de décision en affaires peut ainsi être un procédé lent car les différentes parties impliquées apporteront leurs idées  avant de prendre une décision finale.

Faire des affaires en Belgique

La Belgique fut longtemps l’intersection de mouvements migratoires à travers l’Europe. Envahie par les premiers groupes culturels et ethniques européens, le pays est un véritable Etat indépendant depuis 1830 seulement. Lieu des nombreuses batailles sur le front occidental lors des deux guerres mondiales, la Belgique joue depuis un rôle actif au sein des organisations multilatérales et fait partie des membres fondateurs de la Communauté européenne.

Devenue une société industrielle moderne fortement dépendante du commerce extérieur, en particulier auprès de ses voisins européens, la Belgique est idéalement située pour récolter les bénéfices d’une infrastructure de transport développée reliée aux centres industriels européens. Les zones flamandes situées autour de la ville multiculturelle de Bruxelles se portent bien mieux économiquement que la zone wallonne, ce qui se traduit par des tensions accrues entre les deux groupes. Comprendre le rôle de l’histoire de la Belgique et son impact sur la culture et le monde du travail est essentiel pour faire des affaires en Belgique.

Partie 1 – Travailler en Belgique

 

Pratiques professionnelles

  • Les horaires de travail sont 8h30 – 17h30, avec une heure de pause pour le déjeuner. Ces horaires peuvent légèrement varier selon le type d’entreprise ou de magasin, le statut ou lieu géographique.
  • Prendre rendez-vous est nécessaire et se programme plusieurs semaines à l’avance. Fixés par téléphone, ils sont normalement confirmés par courrier ou par email.
  • Arriver à l’heure à un rendez-vous professionnel ou à une réunion est important, il est donc recommandé de prévenir en cas de retard ou d’impossibilité à honorer le rendez-vous. La circulation à Bruxelles peut être difficile ; il est utile de prévoir une  certaine  marge de temps  supplémentaire pour arriver à votre destination.

 

Structure et hiérarchie des entreprises 

  • La plupart des décisions se font du haut vers le bas de la hiérarchie  par les membres dirigeants ; ces derniers prennent toutefois en considération les idées des employés.
  • La population wallonne tend à accorder davantage d’importance à la hiérarchie que la population flamande mais les deux apprécient un certain niveau de structures et de procédures.
  • On attend des personnes occupant de hautes fonctions qu’elles aient beaucoup de compétences et d’expérience. Elles doivent être de bons leaders, accessibles et ouverts aux nouvelles idées.

 

Relations professionnelles 

  • Le relationnel est important dans la vie professionnelle en Belgique. Que ce soit en début de réunion ou pendant un déjeuner, il est important de prendre le temps de connaître ses homologues belges avant de discuter affaires.
  • Les Belges séparent leur vie privée et leur vie professionnelle. Même s’ils sont conviviaux et accueillants, vous ne serez considéré comme ami que lorsque vous serez invité chez eux.
  •  De la même manière que les Belges respectent leur vie privée, ils préfèrent aussi garder une certaine distance physique lorsqu’ils se parlent (la longueur approximative d’un bras).
  • Les Belges sont relativement ouverts et apprécient les discussions engageantes et intellectuelles. C’est une bonne idée, quoi qu’il en soit, d’éviter de parler de sujets comme la politique et les différences qui existent entre les deux régions distinctes, en raison des fortes tensions et sensibilités qui existent.

Partie 2 – Faire des affaires en Belgique

 

Protocoles en affaires

  • La nature formelle de la culture professionnelle en Belgique conduit la plupart des personnes à utiliser les titres de fonction lorsqu’ils s’adressent les uns aux autres. Les Flamands tendent à utiliser les titres et les noms de famille davantage que les Wallons, mais les deux groupes ont tendance aujourd’hui à utiliser les prénoms dès qu’ils se connaissent, ou en famille et entre amis.
  • S’adresser à quelqu’un par Monsieur ou Madame est la forme la plus polie. En flamand,  ces termes sont traduits par Meneer et  Mevrouw et en wallon par  Monsieur et  Madame. Le « vous »  formel est également utilisé jusqu’au moment où l’on commence à bien connaître quelqu’un.
  • Les réunions  sont en  général des moments où les personnes échangent des idées et discutent mais ce n’est pas le lieu où les décisions sont prises. La première réunion représente en général une opportunité pour développer des relations et une certaine confiance avant de parler affaires.
  • Se serrer la main est la forme la plus courante de salutation dans un contexte de travail mais vous verrez souvent les personnes se faire la bise pour se dire bonjour ou au revoir dans des situations plus informelles (amis, famille, collègues proches).

Règles à respecter

  • Assurez-vous de ne pas être interrompu pendant un rendez-vous ou une réunion avec vos homologues belges. Répondre au téléphone ou quitter la salle pour reprendre un café est considéré impoli et non respectueux des autres.
  • Habillez-vous de manière la plus formelle possible. Les hommes portent la cravate et un costume sobre, quant aux femmes, elles tendent à porter des jupes ou d’élégants tailleurs. Les Belges attachent une certaine importance à leur tenue vestimentaire, symbole de réussite sociale et de statut.
  • Informez-vous de la langue parlée par vos homologues avant toute rencontre afin de ne pas les offenser en utilisant la langue la moins appropriée. Les Belges sont sensibles aux différences de langue, particulièrement entre le flamand et le wallon. Si vous avez des doutes, il est préférable d’utiliser l’anglais sauf information contraire.
  • N’enlevez pas votre veste lors d’une situation de travail formelle sauf si vous voyez les autres le faire. Les Belges sont particulièrement attentifs à leur apparence et aiment maintenir un certain niveau de formalité dans les situations professionnelles.
  • Ne planifiez pas de rendez-vous professionnels durant les mois de juillet et d’août car beaucoup de Belges sont en vacances à cette période.
  • Ne refusez pas une invitation à déjeuner de la part d’un homologue belge. Les Belges sont fiers de leur gastronomie et apprécient leurs plats. Saisissez ainsi l’opportunité  de partager ce moment et de nouer de solides relations.

Quiz culturel – Vrai ou Faux

1. Commencer une présentation par une plaisanterie permet de détendre l’ambiance de travail et obtenir l’attention des participants.

2. Parler à quelqu’un les mains dans les poches est considéré impoli.

3. Les cadeaux sont appréciés mais évitez tout objet avec le logo de votre entreprise.

4. Les Belges aiment garder la porte de leur bureau ouverte à toute heure.

5. Il est considéré impoli d’éternuer et ou de se moucher en public.

Quiz culturel – Réponses

1. Faux. Les Belges s’attendent à un certain niveau de formalité dans les situations professionnelles et l’apprécient. L’humour et les plaisanteries sont réservés aux moments plus personnels ou dans des contextes professionnels plus familiers.

2. Vrai.

3. Vrai.

4. Faux. Les Belges apprécient la confidentialité et la formalité, ainsi les portes des bureaux restent fermées. Avant d’entrer, frappez toujours à la porte et refermez-la derrière vous.

5. Vrai. Dans la mesure du possible, quittez la salle ou veillez à tourner la tête le cas échéant.

ETUDES DE CAS CLIENT

Publications

Contactez-nous par Chat

Demander à être rappelé