Relation entre langue et personnalité : quelles incidences sur l’estime de soi ?

Pascale Chauvot

15 Nov 2017

Existe-t-il une corrélation entre langue et personnalité ? Certaines langues sont-elles plus adaptées que d’autres à votre personnalité ? Cela peut-il avoir une incidence sur votre façon d’apprendre les langues étrangères ? Découvrons ensemble quelles sont les langues étrangères qui correspondent le mieux à votre personnalité !

Langue et personnalité : un rapport complexe avec l’estime de soi

L’estime de soi est une notion qui désigne le jugement ou l’évaluation faite par un individu par rapport à sa propre valeur. L’image que l’on a de soi-même et souvent complexe et peut varier au fil du temps. Or le langage influe beaucoup sur l’estime de soi, et notamment notre capacité à maîtriser notre langue maternelle dans un premier temps.

Un individu qui fait régulièrement des fautes de français par exemple et qui en a conscience peut se sentir mal à l’aise en société et avoir une mauvaise estime de lui-même.

L’estime de soi est une notion qui désigne le jugement ou l’évaluation faite par un individu par rapport à sa propre valeur

Dans le cas des langues étrangères

C’est également le cas en ce qui concerne les langues étrangères. Dans le monde internationalisé d’aujourd’hui, il est devenu presque incontournable de parler au moins une langue en plus de sa langue maternelle, parfois deux.

L’absence de telles compétences linguistiques peut entamer l’estime de soi, en particulier si l’utilisation d’une langue que l’on ne maîtrise pas parfaitement est requise en milieu professionnel.

Il peut s’avérer très insécurisant d’avoir un niveau d’anglais ou d’espagnol faible dans le cadre de certains postes à l’international et parfois même à l’échelle nationale.

Il n’existe aucun lien direct entre la capacité d’apprendre une langue étrangère et notre quotient intellectuel

Un article paru sur le site de Psychologie Magazine insiste sur les nombreux complexes qu’expérimentent un certain nombre de Français lorsqu’ils se voient obligés de parler une langue étrangère :

Il en résulte que de nombreux Français résument leurs difficultés en affirmant que « les langues n’ont jamais été leur fort » ou qu’ils n’ont jamais eu la « bosse des langues ».

Cela sous-entend qu’il faut avoir une certaine personnalité pour être « doué(e) en langues » et parvenir à maîtriser une langue étrangère. Or il semblerait qu’il n’existe aucun lien direct entre la capacité d’apprendre une langue étrangère et notre quotient intellectuel.

En revanche, notre personnalité peut influer tant sur notre façon d’apprendre que sur le choix de la langue en question.

Apprendre une langue en renforçant son estime de soi – l’exemple de la Slovénie

Il semblerait que sept Slovènes sur dix se disent capables de parler deux langues étrangères

À l’inverse, l’apprentissage d’une langue étrangère, menant à une amélioration de notre niveau d’anglais par exemple, peut amener à renforcer l’estime de soi. Le quotidien La Croix souligne en effet le lien étroit qui peut unir compétences linguistiques et estime de soi en prenant l’exemple de la Slovénie.

Il semblerait que sept Slovènes sur dix se disent capables de parler deux langues étrangères, tout en ayant à cœur de défendre la langue nationale, symbole de l’indépendance du pays acquise en 1991.

Un cercle vertueux se serait donc mis en place, permettant aux jeunes générations en Slovénie de valoriser leur langue maternelle tout en tirant une grande fierté de leur capacité à converser également dans plusieurs langues étrangères.

Ce phénomène est également dû à la présence plus accrue de l’Europe dans leur quotidien depuis l’entrée de la Slovénie dans l’UE en 2004. La pratique des langues permet donc aux jeunes Slovènes de se montrer à la fois fiers de leur pays et de booster leur estime de soi. Un équilibre savant que de nombreux autres pays leur envient.

Quelle langue choisir en fonction de sa personnalité

Votre personnalité peut également influer sur le choix des langues étrangères que vous souhaitez apprendre. Tout dépend si vous êtes plutôt :

  • Sentimental : vous serez sans doute plus motivé par l’apprentissage d’une langue en lien avec vos origines par exemple, ou une personne ou un lieu qui vous sont chers, selon un article paru sur le site CAIRN
  • Aventurier : vous serez peut-être plus attiré par les langues rares, ce qui peut d’ailleurs s’avérer très intéressantes pour votre avenir professionnel

Quoi qu’il en soit, lorsque vous décidez de poursuivre une formation en langues, veillez à vous lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère qui sait éveiller votre curiosité afin de ne jamais perdre votre motivation.

Votre personnalité peut également influer sur le choix des langues étrangères que vous souhaitez apprendre

[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]