Est-il si important de posséder un bon accent anglais ?

Pascale Chauvot

26 Oct 2016

C’est un sujet qui préoccupe beaucoup de Français : est-il indispensable d’avoir un bon accent anglais ? Car il est vrai que l’on reconnaît de loin les « Frenchies » avec  leur petit accent bien français, que certains trouvent « so sexy » et que d’autres trouvent relativement handicapant pour la compréhension. Mais est-il pour autant incontournable de posséder un bon accent anglais pour se faire comprendre dans la langue de Shakespeare ?

Avoir un bon accent anglais : un vrai complexe pour les Français !

Les performances du Président de la République en anglais et des représentants politiques en général font d’ailleurs régulièrement la une des médias.

Le quotidien 20 minutes a consacré un article à ce fameux complexe des Français vis-à-vis de l’accent anglais. Car c’est bien connu, depuis les plus hautes sphères politiques jusque dans les classes de collège,  les Français ne sont pas réputés pour leur accent anglais. Les performances du Président de la République en anglais et des représentants politiques en général font d’ailleurs régulièrement la une des médias.

L’anglais contient des sons très difficiles à prononcer pour un Français

Et si les politiques affichent un accent français évident, le reste des Français n’y échappe pas dans la plupart des cas. Or cela représente pour eux un véritable complexe et ils sont nombreux à rechercher des solutions pour y remédier :

Mais bien souvent, ce complexe est motivé par la honte de ne pas bien prononcer les termes en anglais et d’écorcher la prononciation anglaise – dont certains phonèmes, comme le « th » ou certaines voyelles, sont particulièrement difficiles à prononcer pour les francophones. En voilà une bien mauvaise raison de complexer !

Ce complexe est motivé par la honte de ne pas bien prononcer … certains phonèmes, comme le « th » ou certaines voyelles

L’important n’est-il pas de se faire comprendre ?

La bonne question à se poser est la suivante : est-ce que votre accent gêne véritablement la compréhension de vos interlocuteurs ?

Car il vaut mieux parler avec un accent et se faire comprendre qu’imiter (mal) l’accent anglais et devenir incompréhensible. Et cela dépend en grande partie de la personne qui vous écoute.

Si elle est également francophone par exemple, il est probable que votre accent facilite sa compréhension. Si ce n’est pas le cas, essayez de vous exprimer le plus clairement possible avec votre accent et voyez le résultat : si votre auditoire vous comprend, votre accent n’est pas réellement un problème, même si vous pouvez tout de même chercher à l’améliorer.

Si au contraire votre auditoire ne parvient pas à saisir ce que vous dites… alors il va falloir chercher une solution.

Il vaut mieux parler avec un accent et se faire comprendre qu’imiter (mal) l’accent anglais et devenir incompréhensible

Comment apprendre à parler avec un accent anglais ?

Fort heureusement, il existe des solutions pour apprendre à parler avec un bon accent anglais, parmi lesquelles figure en  bonne position les cours d’anglais et les cours de conversation en anglais.

Certains professeurs concentrent aussi leur enseignement sur la prononciation, qui comprend plusieurs dimensions :

  • les phonèmes (sons)
  • l’accent lexical
  • le rythme de la phrase

C’est ce que nous explique Jeff Roy, professeur d’anglais :

Quelques astuces pour améliorer votre accent

Le site Wikihow recense également des astuces et méthodes pour améliorer votre accent en anglais et réussir à vous exprimer comme un natif.

Il recommande notamment de travailler vos voyelles telles que le « u » (à prononcer « ew »), de bien articuler les mots à fortes consonnes (contrairement à l’accent américain) et de bien aspirer le « h ».

Ces méthodes en lignes sont cependant à considérer avec précaution car :

  • On trouve de tout, en provenance de sources aussi diverses que peu fiables
  • Il manque un enseignement oral indispensable à l’apprentissage de la prononciation
  • Il ne s’agit pas d’un enseignement personnalisé et il ne peut donc pas s’adapter à vos besoins

C’est pourquoi il est vraiment conseillé d’assister à de véritables cours d’anglais si vous souhaitez acquérir un bon accent en anglais. Vous avez besoin pour cela d’un enseignement adapté à votre niveau d’anglais, prodigué par un formateur capable de vous donner des conseils personnalisés.

Un accent anglais, quel accent anglais ?

Pour compliquer la chose, bien sûr qu’il n’existe pas un unique et sacro-saint accent anglais mais une multitude d’accents anglais différents.

L’anglais posh (la fameuse « RP » – Received Pronunciation) est l’accent de l’élite, à la fois recherché et considéré comme pompeux et méprisant

C’est pourquoi il est relativement illusoire d’espérer parler avec un bon accent anglais : de quoi parlons-nous au juste ? À quel accent pensez-vous quand nous parlons de « bon accent anglais » ? De l’anglais posh ? De l’accent cockney londonien ? De l’accent écossais ? Australien ? Très bonne question…

Il est important de prêter attention à cette typologie des accents anglophones car chaque accent véhicule une certaine identité et des valeurs différentes. Par exemple l’anglais posh (la fameuse « RP » – Received Pronunciation) est l’accent de l’élite, à la fois recherché et considéré comme pompeux et méprisant.

L’accent cockney est l’accent populaire de Londres, superbement incarné par Audrey Hepburn dans le film My Fair Lady sorti en 1964.

Est-il important d’avoir un bon accent anglais ? Pesons le pour et le contre : cela peut faciliter la compréhension de votre auditoire, mais il faut prêter attention à l’accent que vous empruntez et il faut parvenir à le maîtriser correctement.

Quant à avoir honte de votre accent français : il fait partie de votre identité, il permettra à vos interlocuteur de vous situer sur le plan national et de vous identifier culturellement. Est-ce une si mauvaise chose après tout ?

[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]