10 étapes pour améliorer son anglais des affaires

Pascale Chauvot

8 Août 2016

Maîtriser l’anglais des affaires reste un avantage indéniable dans une carrière professionnelle. Afin d’atteindre cet objectif rapidement, il suffit de suivre quelques règles simples et efficaces.

En France, la maîtrise de l’anglais peut favoriser une promotion ouvrant ainsi l’accès à des postes à responsabilité. L’enjeu professionnel que l’anglais peut engager est donc important et améliorer son anglais des affaires peut devenir une priorité.

1. Connaître son style d’apprentissage

Nous avons tous notre manière d’apprendre, un style d’apprentissage propre. Si certaines personnes retiennent facilement un texte qu’elles viennent tout juste de lire, d’autres préfèrent apprendre par l’écoute ou en s’aidant de supports visuels. Réfléchir à son style d’apprentissage et utiliser les bons supports est la première étape dans la maîtrise d’une langue :

  • livres
  • documents audio-visuels

2. Enrichir son vocabulaire

L’anglais des affaires contient un vocabulaire spécifique qu’il est nécessaire de connaître et de maîtriser. Assimiler le vocabulaire, les acronymes ou le jargon utilisé dans son secteur d’activité est également important pour communiquer efficacement dans un environnement de travail anglophone.

Des magazines comme The Economist ou des sites internet spécialisés peuvent aider à acquérir un vocabulaire plus riche.

3. Avoir des échanges

Entendre différents accents et parfaire sa prononciation en n’hésitant pas à solliciter son interlocuteur pour corriger toute erreur est un excellent moyen de progresser

Bien que les locuteurs natifs puissent s’exprimer en utilisant des expressions idiomatiques ou un vocabulaire familier, avoir des échanges avec des anglophones est toujours une expérience enrichissante.

Entendre différents accents et parfaire sa prononciation en n’hésitant pas à solliciter son interlocuteur pour corriger toute erreur est un excellent moyen de progresser.

4. Poser des questions

La clé pour maîtriser une langue consiste aussi à savoir demander des clarifications ou de reformuler lorsque l’on ne comprend pas

Travailler dans un environnement anglophone implique souvent de communiquer avec des interlocuteurs dont la langue maternelle n’est pas l’anglais. On peut alors entendre des expressions différentes ou des tournures de phrases qui ne sont pas nécessairement familières. La clé pour maîtriser une langue consiste aussi à savoir demander des clarifications ou de reformuler lorsque l’on ne comprend pas.

5. Être sûr de soi

Apprendre une langue étrangère à l’âge adulte est toujours plus difficile. Par gêne et par peur du ridicule, on préfère souvent ne pas prendre la parole pour éviter de commettre des erreurs que l’on pense embarrassantes.

Prendre confiance en soi et en sa capacité à s’exprimer dans la langue cible est essentiel. Votre interlocuteur sera reconnaissant des efforts que vous ferez et sera ravi de vous corriger si vous le lui demandez.

6. Améliorer son anglais des affaires au téléphone

Il est souvent plus facile de discuter et de comprendre son interlocuteur lorsque nous sommes en face à face. Les échanges téléphoniques font néanmoins partie du quotidien et s’exprimer au téléphone en anglais peut être un exercice périlleux mais très utile !

S’entraîner à pratiquer la langue cible au téléphone avec des collègues anglophones ou qui ont un bon niveau d’anglais est un excellent moyen de progresser et de gagner de nouvelles compétences.

S’entraîner à pratiquer la langue cible au téléphone avec des collègues anglophones ou qui ont un bon niveau d’anglais est un excellent moyen de progresser

7. Rédiger des documents

Rédiger un document en anglais des affaires peut se révéler difficile. Il s’agit bien souvent de documents formels comme des :

Respecter le style, la mise en page et connaître les règles de grammaire et de syntaxe est indispensable pour produire un document professionnel et efficace. Pour ce faire, consulter et utiliser des exemples ou documents existants rédigés par son entreprise reste une source fiable.

8. Maîtriser la rédaction de ses emails

Tout comme le téléphone, les emails représentent un outil de communication incontournable au travail. Les emails sont très souvent rédigés de manière moins formelle que les autres documents professionnels mais il ne faut pas oublier qu’ils reflètent la compétence du rédacteur à communiquer par écrit de manière concise et professionnelle.

Le meilleur conseil est de se renseigner auprès de ses collègues pour savoir si des règles spécifiques s’appliquent à la rédaction d’emails en anglais au sein de son entreprise.

En travaillant sur ses points faibles et en cultivant ses acquis, on peut atteindre le niveau souhaité en un temps record

9. Mettre en pratique ses connaissances

Si vos compétences le permettent, essayez d’intégrer une équipe de travail anglophone au sein de laquelle vous pourrez mettre en pratique votre anglais.

Mettre en pratique ses connaissances au sein d’un tel environnement permet :

10. Suivre un cours d’anglais des affaires

Pour progresser rapidement ou se remettre à niveau, suivre une formation d’anglais adaptée à ses besoins est sans conteste la solution la plus efficace. En travaillant sur ses points faibles et en cultivant ses acquis, on peut atteindre le niveau souhaité en un temps record.

La formule magique pour maîtriser une langue n’existe pas mais pour faciliter son apprentissage, suivre les 10 points cités précédemment vous aidera à progresser et atteindre le niveau dont vous avez besoin pour travailler en anglais.

Contactez-nous par Chat

Demander à être rappelé