Sensibilité interculturelle – S’embrasser en public, comportement indécent ou acceptable ?

Un article publié sur le site de la BBC relate les mésaventures d’Ayman Najafi, un citoyen britannique expatrié à Dubaï. Ayman Najafi a été accusé d’indécence après avoir embrassé son amie sur la joue alors qu’il dînait en ville avec des amis. Reconnu coupable, il a passé un mois en prison avant d’être expulsé par les autorités.

Ayman Najafi a vivement protesté contre ces mesures, affirmant qu’un simple baiser sur la joue n’avait rien d’indécent et que ce type de comportement était courant au sein de la communauté d’expatriés. Il a également affirmé que Dubaï était une ville « trompeuse » car, selon lui, « les lois n’évoluent pas aussi vite que le reste du pays ».

Bien que cet incident ait eu des conséquences pour le moins extrêmes et peu communes, il reste un parfait exemple du besoin de formations interculturelles pour les expatriés. Incompréhensions et incidents culturels sont plus fréquents que ne le pensent les expatriés. En effet, nos comportements nous semblent parfaitement naturels et acceptables (comme un baiser sur la joue) mais peuvent être perçus comme irrespectueux ou grossiers par le pays hôte.

Pour s’adapter plus facilement, les expatriés doivent connaître et respecter les valeurs culturelles et religieuses du pays hôte. Si nous reprenons l’exemple de Ayman Najafi, un pays comme les Emirats Arabes Unis reste fortement influencé par les valeurs de l’Islam, ces dernières interdisant les contacts physiques entre hommes et femmes non mariés. Cette réalité culturelle reste d’actualité même au sein d’une ville aussi moderne et ouverte sur la mondialisation que Dubaï.

Pour que éviter les faux pas culturels et s’adapter plus facilement à un nouvel environnement, il est important pour les (futurs) expatriés de recevoir des informations clé sur la culture du pays cible avant le départ. Une formation permet d’apporter les éléments pour mieux comprendre les valeurs culturelles, décrypter la culture du pays et expliquer les comportements à adopter pour minimiser les risques d’incompréhension et d’incidents culturels.

Des formations interculturellescomme Faire des affaires au Moyen-Orient ou Vivre et travailler en Chine peuvent aider les futurs expatriés à comprendre et à éviter des comportements inadéquats. Forts de ces informations, les expatriés seront plus à même de réussir leur expatriation, aussi bien au niveau personnel que professionnel.

 

[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]