Le savoir-vivre à travers différentes cultures africaines

Matthew MacLachlan

11 Jan 2017

Le continent africain est à la fois vaste et plein de contrastes. C’est également un continent qui attire les convoitises de nombreuses puissances internationales, à commencer par la Chine. Les échanges avec les marchés africains se densifient donc et il devient de plus en plus intéressant pour les profils internationaux d’apprendre les bases de la communication interculturelle et du savoir-vivre à travers les différentes cultures africaines.

Cultures africaines : Au nord, le Maghreb

Focus sur l’exemple du Maroc

Le Maghreb est la région d’Afrique située le plus au Nord du continent africain. Prenons l’exemple du savoir-vivre au Maroc et de ce que nous en apprend le Guide du Routard.

Il existe un ensemble de coutumes à respecter, comme par exemple le fait de se déchausser avant d’entrer dans une pièce lorsque l’on voit des chaussures déposées sur le seuil. Il est également poli, lorsque l’on est invité, de répondre à toutes les questions posées, même si elles paraissent indiscrètes, et de prolonger la pause thé en acceptant plusieurs verres.

[Il est recommandé de] se déchausser avant d’entrer dans une pièce lorsque l’on voit des chaussures déposées sur le seuil

En revanche il est fortement recommandé de ne pas :

  • Donner d’argent en échange de l’hospitalité que l’on vous offre – sauf si cela était prévu dès le départ
  • Porter une tenue dénudée
  • Essayer d’entrer dans une mosquée qui n’est pas explicitement ouverte aux touristes
  • Se moucher bruyamment en public, surtout pendant un repas
  • Se montrer brusque avec des personnes âgées
  • Refuser le thé que l’on vous offre
the-menthe

Source : http://visitmarrakech.ma/

Afrique de l’Ouest : quelques codes à connaître en Mauritanie

En Afrique de l’Ouest, et en Mauritanie en particulier, il existe également de nombreuses règles de savoir-vivre à respecter.

La cérémonie du thé est aussi un élément important de la vie sociale en Mauritanie

Les salutations sont un rituel à ne pas négliger : n’oubliez pas de demander à votre interlocuteur des nouvelles de sa santé, de sa famille, de son travail. Ces échanges de politesse peuvent durer de longues minutes, contrairement à nos salutations européennes !

Pour ce qui est du mode de salutation :

  • Un homme sert la main d’un autre homme qu’il connaît puis peut la porter à son cœur en signe d’amitié et de respect
  • Un homme ne sert jamais la main d’une femme
  • Une femme, même si elle est étrangère, ne sert pas non plus la main d’un homme (sauf éventuellement un membre de sa famille)

La cérémonie du thé est aussi un élément important de la vie sociale en Mauritanie et en Afrique de l’Ouest en général et il est impoli de ne pas y prendre part ou de s’en aller au bout d’un seul verre. Les espaces de réception sont généralement séparés entre celui des hommes et celui des femmes, ainsi qu’entre celui des enfants et celui des adultes.

Enfin, si vous souhaitez remercier quelqu’un, il est de bon ton d’apporter un cadeau, tout particulièrement un objet typique de votre pays d’origine.

Le savoir-vivre en Afrique de l’Est – le Kenya

Les Kenyans sont généralement des gens réservés

Le Kenya en Afrique de l’Est est un pays très contrasté sur les plans ethnique et religieux:

  • 80% de chrétiens
  • 10% de musulmans
  • 10% se partageant entre animistes et hindous

Le fait de fumer est également mal perçu

Les Kenyans sont généralement des gens réservés, parfois un peu méfiants vis-à-vis des étrangers, et font très attention à la tenue vestimentaire, qui ne doit jamais être négligée – ce que l’on a pu constater également dans certaines cultures asiatiques.

Le fait de fumer est également mal perçu. Il est aussi important pour les femmes allant travailler au Kenya de bien se renseigner et de se préparer aux codes comportementaux locaux. En effet les femmes n’exercent pas souvent de pouvoir de décision en public.

Les bases du savoir-vivre en Afrique Centrale : l’exemple du Cameroun

L’Afrique Centrale est une vaste région et nous examinerons plus particulièrement l’exemple du Cameroun. Il faut notamment savoir que si la laïcité est inscrite dans la Constitution camerounaise, la population comprend environ 65% de chrétiens et 20% de musulmans, religions qui cohabitent avec l’animisme et la présence de marabouts.

Il existe quelques erreurs à ne pas commettre au Cameroun en matière de savoir-vivre :

  • Donner ou accepter quelque chose de la main gauche (ceci est vrai dans la plupart des pays d’Afrique)
  • Ne pas saluer et ne pas demander des nouvelles de la famille
  • Porter un short ou une jupe
  • Ne pas enlever ses chaussures avant de marcher sur une natte ou avant de pénétrer dans certaines administrations

La population comprend environ 65% de chrétiens et 20% de musulmans, religions qui cohabitent avec l’animisme et la présence de marabouts

Dernier conseil : en ce qui concerne les salutations, il est également important de ne pas en faire trop, comme l’a expérimenté à ses dépens le ministre des Sports camerounais :

Et qu’en est-il de l’Afrique Australe ?

Dans les milieux de l’entreprise, on se salue généralement par une poignée de main et le dress code le plus répandu est le « business casual »

Prenons ici l’exemple de l’Afrique du Sud, pays le plus au Sud du continent africain dans la région de l’Afrique Australe.

C’est également un pays où sévissent de nombreux tabous en raison de son histoire récente avec l’Apartheid et des rivalités qui existent entre la population blanche et les groupes de population de couleur. Il est donc essentiel de ne pas aborder ces sujets sans y avoir été invité.

Dans les milieux de l’entreprise, on se salue généralement par une poignée de main et le dress code le plus répandu est le « business casual » – le costume ne se porte que lors de réunions très importantes.

On sociabilise généralement au restaurant ou lors d’invitations « à la ferme », une maison de campagne le plus souvent située à une ou deux heures de route de la ville.

Encore une fois, afin de maîtriser les codes du savoir-vivre dans les pays de l’Afrique Australe et au-delà, il est recommandé de se renseigner en amont sur l’histoire de la région et les coutumes en vigueur. Quelques notions de communication interculturelle ne font jamais de mal !

[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]