Le temps est-il de l’argent partout ?

Matthew MacLachlan

1 Fév 2016

Le temps, c’est de l’argent. Tout le monde connaît ce proverbe. D’origine anglaise (Time is money), l’expression existe aussi dans de nombreuses langues et traduit l’importance de la valeur du temps dans le monde des affaires.

Yang Liu, East Meets West

Yang Liu, East Meets West

Les sociétés occidentales ont tendance à considérer que l’utilisation efficace du temps est un gage de réussite. Ainsi, un projet non réalisé dans le temps imparti est considéré comme une perte d’argent et peut parfois ternir la réputation d’une entreprise.

Certaines cultures, comme en Inde ou en Chine par exemple, ont une conception différente du temps, favorisant la multitude des tâches et le foisonnement des relations entre individus.

Pour mieux comprendre les différences culturelles qui influencent le monde des affaires, de nombreuses formations en management interculturel sont disponibles et accessibles à tous. Ces formations permettent précisément d’appréhender la notion de temps et d’analyser les différentes conceptions qui existent à travers les cultures.

La conception du temps est un facteur important dans le domaine de l’interculturel ; le temps explique les différences culturelles qui caractérisent les pratiques de travail dans chaque société.

L’anthropologue américain et spécialiste de l’interculturel, Edward T. Hall, distingue deux rapports au temps:

  • le temps monochronique: le temps est planifié et compartimenté, les individus accomplissant une seule tâche à la fois. Toute perte de temps peut ainsi être évitée. ex: Allemagne
  • le temps polychronique: le temps est considéré comme flexible et malléable. Les individus s’engagent dans plusieurs événements, situations ou relations en même temps. Le temps n’est pas un élément concret, il s’adapte aux situations. ex: Inde

Travailler avec des personnes dont la culture tend vers l’une ou l’autre conception du temps peut être un défi. Il faut pouvoir et savoir détecter à quelle tendance les individus appartiennent car si la théorie explique le concept, la pratique rencontre souvent des imprévus qui perturbent le simple schéma monochronique / polychronique.

Les formations en management interculturel sont une source riche d’informations sur les comportements culturels dans le monde des affaires. Elles apportent les outils pour éviter incidents et incompréhensions culturels qui peuvent nuire au bon déroulement d’un projet commun.

Ces formations sont particulièrement conseillées aux personnes qui travaillent en équipe multiculturelle, pour une meilleure connaissance de l’autre et de soi, pour gérer des missions ensemble et assurer le succès de l’entreprise.

 

[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]
[if lte IE 8]