Pourquoi les impatriés en France ont le vent en poupe sous la présidence Macron

Bertille Marion

15 Juin 2017

Un projet d’expatriation demande à la fois beaucoup de préparation et beaucoup de courage, car le salarié expatrié doit faire face à de nombreux défis à cette occasion – le choc culturel n’étant qu’une difficulté parmi d’autres. Cependant il est parfois plus facile de s’expatrier dans certains pays plutôt que d’autres, en fonction du contexte politique, administratif et fiscal notamment. Découvrez dans cet article quels sont les 5 avantages des impatriés en France.

Impatrié en France : un contexte politique favorable

1. Une volonté politique de faire venir des talents étrangers et ambitieux en France

Suite aux élections présidentielles et à l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête du gouvernement français, le contexte politique en France est en effet devenu très favorable à l’égard des impatriés. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les impatriés américains, que le président français a incité à de nombreuses reprises à venir poursuivre leurs travaux et recherches en France.

Le contexte politique en France est en effet devenu très favorable à l’égard des impatriés

Dans un souci de recruter des talents étrangers et de les faire venir travailler en France, Emmanuel Macron a renouvelé son invitation lors de sa réaction à la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis des membres signataires des Accords de Paris.

2. La loi Macron favorable aux impatriés en France

Avant même son élection à la Présidence de la République, Emmanuel Macron s’était penché sur le statut des impatriés en France dans le cadre de la loi du 6 août 2015 afin d’encourager l’arrivée de hauts cadres étrangers et de dirigeants d’envergure internationale dans l’hexagone.

Cette loi cherche d’ailleurs aussi à encourager les expatriés français à revenir en France. Elle prévoit par conséquent la mise en place d’un régime spécifique pour les impatriés au niveau fiscal.

Cette loi [la loi du 6 août 2015] cherche d’ailleurs aussi à encourager les expatriés français à revenir en France

Un contexte fiscal avantageux

3. Une exonération d’impôts sur le revenu jusqu’à 50%

Selon un article des Echos, la Loi Macron prévoit un régime fiscal spécifiquement dédié aux impatriés travaillant en France. Cette loi permet aux salariés et dirigeants non domiciliés fiscalement en France au cours des cinq dernières années, de bénéficier d’une exonération partielle d’impôt sur le revenu (pour une durée déterminée).

Le recrutement de talents impatriés en France est devenu un nouvel enjeu de taille pour les entreprises françaises

Cette exonération concerne notamment les rémunérations perçues en contrepartie de l’activité professionnelle ainsi que certains revenus passifs – capitaux immobiliers perçus à l’étranger ou plus-values réalisées dans le cadre de la cession de droits sociaux détenus à l’étranger.

4. Une exonération sur la prime d’impatriation et d’expatriation

Autre bonne nouvelle pour les impatriés venus travailler en France, cette exonération peut aussi concerner la prime d’impatriation – le supplément de rémunération lié à l’exercice de l’activité de l’impatrié en France – de même que la prime d’expatriation – correspondant à la rémunération des activités exercées à l’étranger dans l’intérêt de l’entreprise.

La Loi Macron prévoit un régime fiscal spécifiquement dédié aux impatriés travaillant en France

Les entreprises françaises engagées dans l’intégration des salariés impatriés

5. Un engagement accru des entreprises pour l’intégration des salariés impatriés

Le recrutement de talents impatriés en France est devenu un nouvel enjeu de taille pour les entreprises françaises, de plus en plus conscientes de l’enrichissement culturel et financier que peuvent représenter les salariés impatriés.

Il a d’ailleurs été constaté que les équipes multiculturelles, si elles étaient correctement managées, étaient plus efficaces que les équipes uniquement constituées de locaux et apportaient à l’entreprise plus :

  • de créativité
  • d’innovation
  • de bénéfices

Ce modèle de l’équipe multiculturelle connaît donc un certain essor en France – et dans le monde entier – et contribue à créer des environnements professionnels favorables à la bonne intégration des impatriés en entreprise.

La France pourrait se positionner comme un des pays les plus attractifs d’Europe pour les impatriés

Un tel brassage de cultures : cultures business, nationale et d’entreprise, bénéficie également aux salariés français dans la mesure où cela leur permet de développer leurs compétences en langues et leur intelligence culturelle.

À noter que cette volonté d’accueillir de hauts cadres étrangers s’est encore renforcée dans le contexte du Brexit, suite auquel la France pourrait se positionner comme un des pays les plus attractifs d’Europe pour les impatriés.

Contactez-nous par Chat

Demander à être rappelé